logo

Danse: Pina Bausch

Je voudrais vous parler d’une baladine, d’une funambule, d’une chorégraphe, d’une étoile, d’une femme…Sans doute une de celles que j’ai le plus admiré.

Pina Bausch.

Artiste visionnaire, Pina a su réinventer la danse moderne en y intégrant le concept de danse-théâtre. Entre irréel, espace-temps et gravité, elle défie les lois de la nature, proposant un spectacle visuel en 4 dimensions.

Décédée en 2009 à l’âge de 68 ans, elle laisse derrière elle un empire chorégraphique.

pina bausch

source: lani holmberg sur Pinterest

Qui était-elle?

Originaire de Solingen en Allemagne, Pina passe son enfance dans un petit hôtel-restaurant géré par ses parents. Très jeune déjà, sa curiosité la pousse à observer les gens sous les tables dans la grande salle à manger. (C’est sans doute de ses souvenirs qu’elle crée plus tard le célèbre ballet-théâtre Café Müller en 1978). Passionnée par la danse dès son plus jeune âge, elle intègre une école d’expression corporelle. Sa personnalité et son talent lui valent très vite des rôles de soliste dans de grands ballets. Puis, de fil en aiguille, elle devient professeur de danse, puis chorégraphe.

Critiquée largement lors de ses premières créations, elle décide néanmoins de poursuivre son chemin et ouvre sa propre école. Un mouvement est né.

pina bausch

source: malgorzata sur Pinterest

Un style unique

Grave, excentrique, saugrenu parfois même…son rapport avec la danse est d’abord son rapport avec la vie ; vie qu’elle dépeint sur une toile de scène, rappelant à ses contemporains leurs angoisses et leurs rêves les plus profonds. Elle pousse ses élèves à adapter leur gestuelle à leur anatomie et non le contraire comme le veulent les bases de la danse. Pas d’automutilation, pas de rigueur, juste un épanouissement morphologique naturel en harmonie avec la musique.

Quant à ses chorégraphies, celles-ci ressemblent à de mini poèmes, décrivant des rapports chargés d’émotions entre les gens et la nature (elle utilise de nombreux espaces publics ainsi que des objets). Mêmes ses danseuses ressemblent à des fleurs avec leurs grandes jupes soyeuses colorées.

Pina réalisa plus de 50 ballets et reçu plus de 8 prix.

Si vous ne la connaissez pas encore, je vous invite à regarder ce documentaire dont voici la bande-annonce:



Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *


Warning: require_once(/homepages/38/d465138640/htdocs/bvdrv/wp-content/themes/CreativeBlogRes/footer.php): failed to open stream: Permission denied in /homepages/38/d465138640/htdocs/bvdrv/wp-includes/template.php on line 684

Fatal error: require_once(): Failed opening required '/homepages/38/d465138640/htdocs/bvdrv/wp-content/themes/CreativeBlogRes/footer.php' (include_path='.:/usr/lib/php5.4') in /homepages/38/d465138640/htdocs/bvdrv/wp-includes/template.php on line 684